Basket Club La Mézière
 
 
 
 
 
 

13/01 BCLM - ASVHG

Qui donc va coacher aujourd'hui les U15M1 ? Denis ? Non, la grippe l'a rendu aphone. Laurence ? Non, elle a délégué la tâche à son fils. Yann donc ? Non, Benoît est présent et l'ardoise à la main, il va tout faire pour gagner ce derby ! Yann et Florent arbitrent.
Sur le banc, Corentin des U15M2 est venu remplacer Bryan absent. Jules est présent mais pour encourager ses copains. Cette semaine, il a fait une infidélité à son équipe en allant aider les copains de son âge en U13 qui avaient besoin d'un meneur. On croise les doigts pour que Paul ne souffre pas trop du genou.
Nos adversaires sont connus : des copains du collège de La Mézière ou des élèves du collège de Laurence...

Dès l'entame du match, Yann, Ewen, David, Maël et Paul sont concentrés sur le terrain et ce n'est que dans la quatrième minute que les Bleus parviennent à marquer leur premier panier. Tout de suite, David égalise. Pendant le premier temps mort demandé par l'ASVHG, Benoît demande aux joueurs de se parler et d'annoncer des combinaisons. C'est donc en toute logique que Maël annonce "short" puis s'en va au panier. Ewen enchaine par deux fois et fait monter le score à 10-6. David manque de confiance et retient son geste lorsqu'il shoote. A la fin du premier quart temps, le score est à notre avantage : 12 à 8.

A la reprise, Ylane marque à son tour. Paul réussit ses deux lancers francs. Corentin aussi marque son premier panier avec l'équipe. Les belles actions collectives s'enchainent. Sur le score de parité 22 à 22, Benoît prend un temps mort : "Il faut se démarquer plus à l'attaque. Après la passe, le meneur doit enchainer." La rencontre reprend et Ewen se rattrape de deux lancers francs ratés en marquant un magnifique 3 points. David reprend confiance et fait monter le score 28 à 22. A 30-24, les bleus demandent un nouveau temps mort. Benoît en profite pour donner également ses consignes : "On continue à jouer rapide." Il faut en effet faire douter nos adversaires. Ethan vient avec son petit paquet de confiseries doper son grand frère Ylane... A la reprise, l'équipe est toujours aussi impliquée dans son match. Ewen traverse le terrain de bout en bout et marque à nouveau. Juste avant la mi-temps, une belle passe de Corentin vient offrir une nouvelle belle occasion de marquer à Ewen : deux points supplémentaires... Non ! Trois, car un joueur adverse fait une faute sur son shoot. Le score est maintenant de 37 à 28. Quelle belle première mi temps !

Le public, après deux matchs un peu décevants contre Saint-Grégoire puis Dinard, se régale. La rencontre est captivante ! A la reprise, Yann marque à son tour. C'est un vrai festival de belles actions. A la fin du troisième quart temps, les blancs mènent de 16 points : 56 à 40.

Les adversaires sont maintenant fébriles en attaque. Les Macériens multiplient cependant les fautes : Corentin à deux reprises, Ewen, lui, fait sa troisième faute. David finit le match de manière plus percutante et ose pénétrer dans la raquette pour amener le score à 65-45. Les bleus prennent leur dernier temps mort, cherchant sans doute encore la clé pour remonter ces 20 points. Benoît prend le temps de rappeler ce qu'est  la combinaison "chaussette" et c'est sous un tonitruant "BCLM aouhhh" que les joueurs retournent finir ce match. Lors d'un shoot des bleus, le ballon reste coincé au niveau de l'anneau mais l'arbitre, Yann, est grand : il saute pour le libérer et marque le panier. Il se tourne alors vers la table pour vite l'annuler au cas où une étourderie conduirait à le compter pour les bleus. Pour ce dernier quart temps, les Macériens font une cinquième faute d'équipe et après le buzzer, les joueurs de Hédé ont encore le droit de shooter deux fois en raison d'une nouvelle faute des blancs. Le score final 70 à 56 réjouit l'équipe qui vient de battre les premiers aux classement ! A l'unanimité, Ewen est élu "homme du match" : 37 points de marqués... On lui pardonne d'avoir voulu se ménager avant le match en ne se portant pas volontaire pour l'arbitrage du match précédent. Merci à Yann d'avoir remplacé Bryan !

Bravo et on compte sur l'équipe pour fournir un jeu au même niveau contre Combourg samedi prochain ! Le sérieux et le collectif a porté ses fruits.

Laurence
 

13/01 COMBOURG - BCLM


Bonsoir,

Pleine de bonnes résolutions pour le nouvel an : voici le résumé du match du 13/01/18 des U15 M1 contre Combourg.

Paul est malade et c'est donc à sept que les Macériens, en blanc, vont faire leur premier match de la saison en D2.

Maël est gêné par une pointe au niveau de la poitrine qui lui coupe le souffle et demande à Denis de pouvoir sortir rapidement. Ylane et Jules restent sur le banc pour l'entame de la rencontre. Il faut attendre 2 min 30 s avant de voir une équipe marquer et c'est Combourg en bleu qui ouvre le score. Ewen égalise immédiatement mais a beaucoup moins de réussite sur ses premiers lancers francs. L'arbitrage est de qualité et les bleus sont rapidement à 5 fautes d'équipe. Après un trois points de Combourg, c'est au tour des blancs de profiter de la peur des adversaires de faire des fautes pour pénétrer la raquette et marquer tour à tour. David, sur un contre, est à deux doigts de marquer contre son camp puisque le ballon, chapardé à un bleu,  rebondit dangereusement sur l'anneau. Il repart immédiatement en contre-attaque et marque pour son équipe. Le BCLM mène 13-18 à la fin du premier quart temps.

Le deuxième quart-temps est équilibré. Les deux équipes construisent du beau jeu. Ewen, sur un 360° qui enthousiasme les papas dans les gradins, marque encore deux points. Yann comme Maël et des joueurs de Combourg en première période, permet à tout le monde de souffler un peu pendant que l'arbitre attend qu'il refasse ses lacets. L'équipe se désunit cependant un peu sur la fin mais David marque pour ramener le score à 25-26 à la mi-temps.

Tous les espoirs sont permis. Briac, ancien joueur de La Mézière, vient nous saluer gentiment.

Bien motivés et mobilisés, les garçons reprennent leur place du début mais la deuxième mi-temps recommence très très mal. Combourg prend 10 points d'avance. Maël n'est plus à la mène. Gêné par les adversaires qui le marquent, il préfère partir loin devant mais l'équipe est alors en difficulté pour remonter le ballon. Denis s'empresse de prendre un temps mort quand le score de 27-38 commence à l'inquiéter. A la reprise, la réaction est positive. Ylane, présent au rebond, récupère un ballon et marque. Ce n'est que le début. Ewen obtient une faute sur son shoot et remonte encore 3 points. Puis ce sera Yann, David, Jules... Quelle belle remontée :  42 à 38, les bleus prennent à leur tour un temps mort. Cette période, après un marché de départ sifflé à David, se termine sur le score de 42-42.

Le dernier quart-temps s'annonce stressant. Il faut poser le jeu, ne pas se précipiter et défendre comme des diables ! Combourg marque un trois points d'entrée mais Maël qui retrouve ses automatismes enfin, réplique en contre-attaque. Les Macériens perdent un peu pied en défense mais les bleus n'en profitent guère : les ballons flirtent avec l'anneau mais rien de méchant... Bryan marque, Ewen enchaine et le BCLM prend l'avantage. Yann est bien présent au rebond et même si Jules s'est dit stressé d'affronter une équipe de ce niveau, il exprime aussi son jeu d'une bien belle manière. Le score est serré du début à la fin. 55-55 : le public combourgeois réclame une faute mais l'arbitre annonce lui la prolongation ! Depuis la catégorie U11, Maël nous dit ne pas en avoir jouée.

5 minutes où il faudra tenir face aux adversaires tout aussi motivés qu'eux. C'est ce qu'ils font. Ils parviennent même à mener de deux points mais la fin est chahutée. Ewen tente deux shoots de loin qui ne rencontrent malheureusement pas le filet. Un peu d'énervement dans notre raquette et c'est à leur tour de mener de deux points. Voilà les dernières secondes : il n'en reste que quatre. La possession est à Combourg. Maël tente la faute pour récupérer le ballon après les lancers francs. Le plan ne se déroule pas tout à fait comme prévu : les bleus marquent l'un des lancers et mènent maintenant de trois points. Même si les blancs récupèrent in-extremis le ballon, le score final reste :  63 à 60. Un bien beau match qui a régalé le public comme les joueurs !

Les garçons même s'ils sont déçus de l'issue peuvent se féliciter d'avoir bien joué collectivement et d'avoir défendu sans relâche face à des joueurs bien plus costauds qu'eux physiquement.

A samedi, à domicile contre Pacé. On compte sur un public fourni pour encourager les joueurs. N'oublie pas ton gâteau, David, 5 fautes au dernier match en décembre... Miam. Miam...

Laurence

 

26/11 Pleurtuit - BCLM


Il est 16h05 et nous prenons la direction de Pleurtuit avec pour une fois, l'équipe au complet. David va pouvoir jouer même s'il ne faudra pas oublier sa cheville rétablie depuis peu.
Comme annoncé, le parking devant la salle de sports est occupé par les pompiers pour la Sainte-Barbe. C'est cependant sans difficulté que nous nous garons à l'arrière. Le coach adverse vient nous accueillir et nous raconte qu'il a entrainé Benoît, l'entraineur des garçons, quand celui-ci était plus petit que lui (désolée pour Antoine, il ne nous a rien raconté sur le deuxième entraineur de notre club. Pourtant, j'aurais bien relaté un petit quelque chose comme promis la semaine dernière... Le résumé était tombé à l'eau). Il a demandé aux Macériens s'ils ne souffraient pas trop des pompes imposées par Benoît (Celui-ci aurait quelques revanches à prendre...).
La match commence avec un léger retard. La concentration n'est pas au rendez-vous chez les Macériens qui pensent plus à tenter des exploits individuels qu'à construire. Ewen manque de réussite au panier et les ballons roulent sur l'anneau sans le traverser. Les verts de Pleurtuit en profitent même pour mener de deux points à la fin du premier quart temps : 11 à 9.
Lors du deuxième quart-temps, l'organisation a encore du mal à se mettre en place et la défense laisse passer les attaques des adversaires poussés par la voix tonitruante de leur coach. A la mi-temps, le score est de 17 à 24 et cette avance redonne confiance aux garçons qui n'oublient pas cependant de se plaindre au public du vice des joueurs de Pleurtuit dans la raquette : les coups de coudes, les tirages de maillots.
Une petite pause gourmande pour les parents et voilà la rencontre qui reprend avec de bien meilleures intentions des joueurs de La Mézière. Cependant, Ewen recommence à nous faire peur. Alors qu'il prend le rebond offensif à trois reprises sans réussir à marquer, il donne maladroitement le ballon à l'adversaire. Maël rate à son tour un trois points. Mais Bryan, enfin, en se rapprochant du panier, marque. Sur une touche de remise en jeu dans le camp adverse, Maël annonce "carré" et le jeu s'organise. Cependant, après avoir demandé des explications à l'arbitre sur une sortie de balle, il s'énerve et fait une troisième faute en empêchant un joueur de remonter le ballon en contre-attaque. L'arbitre l'a dans le collimateur et lui siffle rapidement une nouvelle faute en défense. L’incompréhension de Maël vis à vis de l'arbitrage grandit et il est temps qu'il sorte se calmer ! Il demande à Denis le changement et va s'assoir sur le banc. Yann est bien présent au rebond, les contre-attaques d'Ewen sont percutantes, David montre qu'il revient à son niveau en interceptant plusieurs ballons, Ylane, Paul, Jules et Bryan se relaient pour remonter le ballon. L'équipe toute entière confirme sa domination en terminant le troisième quart-temps sur le score de 27 à 42.
Malheureusement, Bryan se blesse dans la dernière période. A travers la chaussette, David lui pulvérise du froid. Maël tente un retour sur le terrain mais commet très rapidement sa cinquième faute pour avoir mal encadré les appuis de son adversaire en défense. "Le gâteau, le gâteau !" crie le public. Et surprise, à 47 secondes de la fin, Pleurtuit demande un temps mort. Remonter 27 points serait-il possible en moins d'une minute ? Toujours est-il que le coach utilise sa tablette géante pour les explications. La rencontre reprend. La tactique mise au point ne fonctionne pas et le match se termine par un ballon un peu sec sur le nez d'Ylane. Score final : 40 à 67. Ce soir nous avons sans doute assuré notre première place ! Ce match n'a pas été très beau mais l'essentiel est fait. Nous en retiendrons un jeu moins organisé que d'habitude, moins collectif, des joueurs fatigués, une défense trop lâche, de la précipitation au panier, des shoots trop tendus (c'est le coach adverse qui l'a dit) ou trop fantaisistes, mais aussi le retour prometteur de David qui même si on l'a ménagé a montré qu'il était encore bien présent au rebond.
On souhaite à Bryan de vite se rétablir.
Rendez-vous à La Mézière pour les deux prochaines rencontres.

Laurence

 

11/11 Etoile de Dinard - BCLM


Bonjour,

11 novembre : le rendez-vous est donné devant la maison médicale puisque le parking Sirius est occupé. On connaissait les taxis de la Marne, aujourd'hui, ce sont les campings-cars de La Mézière... Alors qu'Ylane et Paul ont coaché leur équipe de jeunes joueurs dans le Nord du département et rejoignent Dinard de leur côté, le reste de l'équipe monte en voiture sous une pluie fine... Exempts en équipe 2, Loïc et Damien nous accompagnent pour cette rencontre.
Pas compliqué de se rendre à la salle : il suffit de suivre les flèches du salon du vin... A la mi-temps, on ira peut-être faire les curieux... Mais avant cela, un match sérieux nous attend : après la défaite sur le fil au match aller, l'envie d'en découdre est bien présente chez les garçons et c'est avec un tonitruant "BCLM. Ah ouh !" que les blancs rentrent sur le terrain. En face, les verts ont des blessés mais ont aussi fait appel à du renfort.
C'est Dinard qui ouvre le score mais Ewen égalise. Il n'y a pas à dire : cette rencontre s'annonce acharnée. Quand les Verts mènent 8 à 4, Denis rappelle les troupes sur le banc pour recadrer quelques aspects du jeu. C'est Jules qui marque les 3 points suivants pour recoller au score. Loïc, un de nos jokers du jour, marque à peine rentré. Avant la fin du premier quart temps, on note trop de précipitation chez les garçons mais un magnifique geste de Paul ramène La Mézière à 1 point de Dinard 12 à 11.
A la reprise, 12-12 puis 14-14. Damien tente un shoot à trois points et le marque. Bravo ! Les Macériens s'accrochent comme le ballon de Maël qui reste coincé entre l'anneau et le panneau sur un lancer-franc... A la mi-temps, les blancs mènent même 23 à 28.
C'est la pause : le temps pour le public d'aller boire un café ou un cappuccino à la machine dans le hall. Et non, pas l'audace de pousser jusqu'au vin rouge au salon à côté...
Lors de la reprise, la réussite n'est malheureusement plus au rendez-vous pour Ewen. Rien ne rentre plus. Les contre-attaques de Dinard font mal. Et Denis est contraint de prendre un nouveau temps mort quand le score est de 27 à 29. "En défense, on n'y est pas du tout." La suite est encore bien laborieuse. Ni Ewen ni Bryan, ni Yann qui tentent des shoots n'ont de succès. "C'est fouillis, patachon", le public varie son vocabulaire mais l'idée est toujours la même "Peut mieux faire". Ethan, le frère d'Ylane, part s'assoir parmi les adversaires pour être au plus près de l'action. Cependant, les encouragements ne suffisent pas et c'est la tête basse que les Macériens viennent se réfugier sur le banc sur le score inquiétant de 42 à 36.
Mais le match n'est pas fini et les garçons vont se battre jusqu'au bout pour aller chercher cette victoire pour la première place du championnat. Ewen retrouve de la précision. Il marque un trois points qui fait du bien 44-41, tout redevient possible. Mais tout de suite après 46-41. Il faut cesser l'hémorragie. Les garçons se reprennent : 46-45. Mais tout de suite un trois points des verts nous effraie : 49-45. Et c'est avec une énergie incroyable que les joueurs se battent alors. Ewen égalise 49-49. Puis La Mézière mène 51-49. Au tour des verts d'égaliser : 51-51. Les blancs tentent un shoot de loin bien inutile. Denis se voit refuser un troisième temps-mort : la feuille de match n'en permet que 2 par équipe... Après recherche sur le site de la FFBB, le doute est permis...Va-t-on se diriger vers les prolongations ? Non ! Sur le score de 53-55, Loïc fait faute sur le shooter adverse qui file au panier. Deux lancers francs pour Dinard. La pression est énorme sur les épaules de l'adversaire. Ouf ! Le score en restera là : une belle victoire à l'arrachée pour le retour de Paul. Merci à Damien et Loïc qui ont beaucoup apporté à l'équipe dans ce match gagné avec les tripes. On dédiera ce match à David à qui on a oublié de proposer de nous accompagner. Bon rétablissement à lui. On espère rapidement son retour !
Un clin d’œil pour nos voisins de Gévezé qui ont gagné leur premier match.
Prochaine rencontre à domicile contre Sain-Malo ASPTT. Là encore il faudra sortir le grand jeu pour confirmer notre première place !

Laurence

 

04/11 Gévezé - BCLM


Bonjour,

Après un tournoi compliqué à 5 contre des équipes de division 2 au moins, les garçons ont devant eux un match qui s'annonce plus tranquille contre les derniers du championnat : Gévezé.

Alors que l'équipe se réjouit du retour de Paul dans ses rangs, elle découvre qu'un méchant virus est venu contrarier ce retour. Fiévreux, Paul attendra donc le 11 novembre pour nous rejoindre. Ylane, lui, retente l'aventure basket mais il sera impossible de le ménager cette fois : à nouveau les garçons ne sont que cinq au rendez-vous.

Quel plaisir de n'avoir que quelques kilomètres à parcourir pour rencontrer nos adversaires du jour. Après quelques tours et détours pour trouver l'entrée de la salle, nous regardons la fin du match des filles en attendant l'échauffement des garçons. Gévezé jouera en jaune. Le public macérien est présent en nombre. Parents, frères sont au rendez-vous. Les parents d'Ewen ont même séché une partie du vin d'honneur des classes pour encourager l'équipe. Côme maintenant au club de Liffré, est venu accompagné de sa mère applaudir ses coéquipiers de l'an passé. Les joueurs de Gévezé ont aussi leurs supporters. Très vite les blancs de La Mézière montrent leur supériorité avec les paniers d'Ewen et Yann et au bout de trois minutes, les jaunes leur offrent l'opportunité de se reposer en prenant un temps mort. A la reprise, nouveau festival de paniers sur des contre-attaques énergiques et de beaux gestes techniques. Ewen est flamboyant. Maël tente et marque un trois points. Jules enchaine en pénétrant à plusieurs reprises dans la raquette. Ylane, pour son retour, aimerait aussi marquer mais l'anneau se montre récalcitrant. A la fin du premier quart-temps, le score est sans surprise de 6 à 28 mais attention, Maël a déjà deux fautes.

"BCLM. Aouh !", le cri de guerre est lancé. Le match reprend avec la même envie. Ylane, bien présent sur le terrain, n'est toujours pas récompensé de ses efforts au shoot. Pour reposer un peu les joueurs, Denis demande un temps mort. A la mi-temps, malgré une arrivée massive de supporters gévezéens qui ont interrompu leur repas dans la salle d'à côté, le score reste sans appel : 16 à 42. Le temps pour les parents de papoter un peu, de se poser des questions sur l'architecture de la salle : "Pourquoi cette porte en hauteur ?", un clin d’œil à un épisode d'Astérix... ?

A la reprise, plus de chrono : il est déchargé. Ce sera donc sur le papier qu'il faudra suivre le score. Après un début plus brouillon des blancs, les joueurs de Gévezé montrent quelques réussites. Mais les blancs réagissent pour mener 60 à 24 avant la dernière période qui s'annonce plus ardue.

En effet, Ylane a de plus en plus mal au talon. On lui propose de sortir mais il décide finalement de rester sur le terrain pour faire un rempart supplémentaire en défense. On croise les doigts pour qu'il ne paie pas trop cher cette persévérance ! Les Macériens lancent encore leurs assauts à quatre. Gévezé réussit toutefois à gagner ce dernier quart-temps contre quatre blancs plus maladroits en attaque et moins percutants en défense.

Le score final est de 41 à 75. Plus de trente points d'écart en jouant à 5 contre 8 et même à 4 en fin de match. Bravo les garçons. Cette rencontre n'aura pas vraiment été un entrainement pour le match contre Dinard le 11 novembre où il faudra jouer beaucoup plus collectivement mais les joueurs ont pu s'amuser un peu... Un grand merci encore à Ylane pour sa présence acharnée ! La semaine prochaine, gros défi en perspective. On profitera sans doute que les U15M2 seront exempts pour demander de l'aide...

Laurence
 

14/10 BCLM - Pleurtuit


C'est avec une équipe décimée que nous allons affronter aujourd'hui Pleurtuit. En effet, Paul attend encore un peu la guérison de sa cheville, Ylane doit laisser son pied au repos et David souffre d'une entorse faite jeudi dernier à l'entrainement. Bryan est absent aussi pour raison familiale. On remercie donc Yann et Ewen qui ont pris le tour d'arbitrage de David et Damien qui vient en renfort pour cette rencontre !

Le match démarre sur des chapeaux de roue. Maël est fougueux en défense, Damien, Ewen et Yann profitent de leur taille pour être percutants en attaque, Jules et Alec sont bien présents à chaque action. Chaque joueur est investi dans le combat du jour. Le jeu est construit et les Macériens enchainent les paniers. A la fin de la première période, le score est de 29 à 4. Denis, le coach, calcule que si la performance reste identique lors des autres quarts-temps, on peut gagner sur le score incroyable de 116 à 16 ! Mais gardons les pieds sur terre.

La rencontre reprend sous les encouragements du public venu nombreux. Paul, notamment, est venu encourager les copains. Ewen fait déjà sa troisième faute : non, non, pas besoin de réitérer les 5 fautes du dernier match à domicile, même si le gâteau au yaourt était vraiment très bon ! Erwan et Mathéo, les arbitres sont très vigilants et ne laissent passer aucune faute de corps. A la table, Nathan et Pierre sont concentrés et bénéficient des conseils avisés de Seb, le président et d'Eric pour devenir des vrais pros du chrono et de la feuille. Alec, le seul joueur qui n'avait pas encore marqué, marque deux points pour l'équipe. Mais la fatigue commence à se faire sentir. Denis demande un temps-mort pour reposer les joueurs et donner quelques consignes : "Yann, continue à aller au rebond. Retrouvez le jeu collectif du début." A leur retour sur le terrain, les garçons s'organisent mieux et le score est de 38 à 9 à la mi-temps.

Après une pause bien méritée, nouveau cri de guerre à l'initiative d'Ewen : "BCLM ! Waouh !". Le jeu reprend avec enthousiasme. Alors que Damien demande rapidement un changement, il marque un beau panier avant de rejoindre le banc. Le jeu est posé. Jules obtient une faute sur shoot et réussit ses deux lancers francs. Mais sous l'effet de la fatigue à nouveau et de la précipitation, les joueurs sont moins précis dans leurs shoots et dans leurs passes. Ils mènent tout de même facilement 61 à 20 avant d'amorcer la dernière ligne droite.

Le dernier quart-temps ne laisse guère de place au suspense même si les joueurs de Pleutuit mettent toutes leurs forces dans cette fin de rencontre. Le jeu devient plus fouillis chez les Blancs. Moins de construction, plus de précipitation, les individualités oublient le travail d'équipe par moments. A 7 secondes de la fin, Ewen fait une quatrième faute en défense. Cela sera sans conséquence. Score final : 72 à 32. Une belle victoire sans beaucoup de répondant chez l'adversaire. L'absence de David aura permis à Yann de montrer sa suprématie au rebond et de tenter davantage de shoots. Bravo à toute l'équipe et un grand merci pour l'aide de Damien ! Son absence chez les U15 M2 ne les aura pas empêché de battre Combourg. Bravo à eux aussi !

Rendez-vous samedi prochain sans Bryan et sans doute David. On essaiera de faire aussi bien sur la côte !

Laurence
 

30/09 BCLM - Etoile Dinard


La saison repart. Seul Paul, blessé n'est pas présent pour affronter l'Etoile de Dinard qui joue en vert. Ils sont bien grands ces garçons de la côte face à notre équipe mais nos joueurs : David, Ewen, Yann, Maël, Bryan, Ylane, Alec et Jules n'ont pas l'intention de se laisser impressionner. Denis prend en main le coaching avec la présence de Benoît pour l'épauler. Au début de la rencontre, les joueurs ont un peu de mal à trouver Maël pour la mène mais David, en marquant le premier panier donne confiance à l'équipe et le jeu se met joliment en place. Yann ose shooter et marque. David et Ewen enchainent les tirs. Les trois plus jeunes, Ylane, Alec et Jules ne sont pas en reste et se battent comme de beaux diables pour conserver le ballon ou se mettre en position de tir. A la fin du premier quart temps, les Macériens ont 10 points d'avance au score et mènent donc 19 à 9.

Au début du deuxième quart temps, l'équipe se désorganise un peu et les garçons s'acharnent à vouloir shooter trop vite. Cependant, une belle réaction leur permet d'arriver à la mi-temps sur le score de 33 à 21.

A la reprise, les garçons restent bien dans le match. Attentifs aux rebonds, Ewen et David permettent de récupérer le ballon pour partir en contre-attaque. Alors que Maël, fatigué, demande à sortir, il réalise un "coast to coast" (il parait qu'on nomme ainsi la traversée complète du terrain avec le ballon) et marque avec la faute juste avant de rejoindre le banc. Jules, en pénétrant dans la raquette obtient deux lancers francs. Cependant, les joueurs de Dinard reprennent le jeu en main et font une belle remontée : on ne mène plus que 48 à 44 à fin du troisième quart-temps.

La fatigue commence à se ressentir. Ylane ne pourra plus rentrer, il souffre du talon. David s'est griffé et saigne du pouce. Les joueurs reprennent leur place sans eux sur le terrain après un timide "pouic pouic pouic houba" mélangé à un aussi timide "pouic pouic pouic La Mézière". Ils n'ont pas le droit de laisser filer cette victoire. Mais dès la reprise, les verts sont incisifs. En confiance, ils enchainent les paniers alors que les Macériens fatiguent de plus en plus. David peut reprendre sa place avec une jolie poupée sur le pouce, soigné grâce à la trousse à pharmacie du club de tennis. Mais à trop dribler, le ballon est très souvent perdu lors des remontées de terrain. Les encouragements des spectateurs et les injonctions du coach ne suffiront pas à éviter cette "remontada" de l'Etoile de Dinard. Désunis, les Macériens tentent des shoots individuels sans réussite même pour Bryan qui tire au delà de la ligne des trois points. Denis prend un premier temps morts pour tenter de redresser la situation mais l'équipe craque. 56-54 à 1 minute de la fin de la rencontre. Ewen fait sa cinquième faute en n'étant pas assez discret dans sa poussée du défenseur vert juste avant d'armer son shoot. Pour la première fois de sa longue carrière de basketteur, il va devoir faire un gâteau ! Denis tente de calmer l'équipe pour cette dernière ligne droite en prenant un deuxième temps-mort mais coup sur coup, nous encaissons trois paniers. 56-60 pour le score final !

L'équipe est très déçue quand elle serre la main aux adversaires. "Vraiment un beau match." dit le coach adverse. Pour l'instant, les Macériens ont du mal à le voir ainsi mais il faudra retenir que c'est en jouant collectivement, en faisant des passes rapides plutôt que des dribles lors des remontées de balles que les prochains matchs seront victorieux ! L'équipe a besoin de mieux se connaitre encore mais les belles actions des uns et des autres sont prometteuses ! On se retrouve samedi midi pour monter à Saint-Malo.
Laurence