Basket Club La Mézière
 
 
 
 
 
 

Match URB-Lorient 20 décembre 2015

Les vacances de Noël commencent par une sortie à Rennes pour le match de coupe entre l'URB et Lorient.
14h10 : le départ groupé du parking de la salle Sirius s'organise et la cinquantaine d'inscrits trouve place dans les voitures.
Les grands U20 n'ont pas besoin de baisser leur tête pour rentrer dans la Kangoo mais regretteront peut-être les fantaisies du chauffeur : rien qu'un petit détour sur la 4 voies de Nantes pour aller à Bréquigny... Heureusement, la circulation est fluide et même en passant par Chartres, nous arrivons tous à temps pour lire la joie des U13M1 qui vont rentrer avec les joueurs de l'URB sur le terrain.
Petit tour aux vestiaires pour honorer le maillot du BCLM et chausser les baskets cachées par les parents dans les voitures. Une belle surprise !
Le speaker annonce le nom de chaque joueur de l'équipe macérienne : quelle fierté en rentrant sur le parquet en tenant la main de Saïd Ben Driss ou d'une autre star ! Les basketteurs de l'URB entourent alors nos benjamins et s'encouragent : "Ils vont nous mettre la pression, on ne doit rien lâcher." avant de pousser au-dessus de leurs têtes leur cri : "URB, force".
Maël et Yann sont les seuls à se porter volontaires (un peu poussés par leurs papas) pour passer la serpillière en cas de chute de joueurs. Ils suivent alors toute la rencontre derrière le banc des remplaçants, suivant de près les consignes du coach en costume noir.
La rencontre démarre. Les équipes font jeu égal. Puis c'est Lorient qui prend l'avantage, jusqu'à 10 points quand sonne la mi-temps.
Le speaker (dont le fils joue en U9 à La Mézière) demande au public d'encourager l'équipe. Et les Macériens ne vont plus arrêter de crier "Défense" clap clap clap, "Défense" clap clap clap ou de scander "U, R, B" à se "péter" les cordes vocales.
Cette force du public, communiquée aux joueurs, participe à la remontée spectaculaire au score des Rennais. Le suspense dure tout le quatrième quart-temps ! Le buzzer retentit sur le score de 76 à 70.
Bravo et place aux dédicaces !!!
Nous dédions cette belle fête du basket à Joaquim qui nous l'a si bien organisée : tous les ingrédient étaient présents, surprise pour l'équipe des u13M1, suspense durant le match et victoire de l'URB.
Bonnes vacances à tous, rendez-vous en janvier pour la deuxième phase du championnat !

Laurence

Rennes PA - BCLM - 19 DECEMBRE 2015

Le lendemain des attentats, le 14 novembre, en hommage aux victimes, le match à Rennes contre Rennes Pôle Associations n'avait pas eu lieu.
En ce premier jour des vacances, l'heure du rattrapage a sonné.
Voilà les joueurs des deux équipes sur le terrain, un beau parquet luisant, à une heure inhabituelle : 17h, il fait déjà presque nuit.
Les Macériens découvrent face à eux une nouvelle équipe pour ce match retour : ils ont beaucoup mangé de soupe ou ce ne sont pas tous les mêmes joueurs qu'à l'aller. Chez nous, il nous manque un grand : Ewen.
Yann ne peut pas coacher, il joue son match au même horaire.
Ce sont donc Laurence et Marie-Pierre qui prennent sa place.
Le match commence très équilibré et les Blancs ne trouvent pas de solution pour rentrer dans la raquette : les shoots de loin qu'ils ne suivent pas sont trop fréquents et Laurence demande aux joueurs de faire circuler davantage le ballon. A la fin du premier quart temps, le score est de 6 à 6. Les Macériens ne sont pas contents d'eux, ils sont gênés par des blocs que font leurs adversaires, pratique interdite dans cette catégorie.
Lors du deuxième quart-temps, davantage de paniers sont marqués dans les deux camps mais l'écart ne se creuse toujours pas.
Les garçons râlent mais Laurence leur dit que si quelqu'un joue encore perso sur le terrain, il sortira et s'il râle contre l'arbitrage sur le banc, il ne rentrera pas en jeu.
A la reprise, les garçons sont plus incisifs. David est davantage dans le match, Côme et Paul font plus circuler le ballon. Les fautes se multiplient chez les Rennais mais aussi chez les Macériens. L'arbitre siffle même une faute anti-sportive des Rennais sur le buzzer mais David ne marque pas ses deux lancers francs.
Enfin, nous avons pris l'avantage : 24 à 35.
Pour le dernier quart-temps, les garçons ont retrouvé leurs qualités et marquent 20 points. Le match se termine sur un magnifique tir à 3 points de Bryan.
Score final : 34 à 55. Une belle victoire macérienne pour partir en vacances !
Dernières consignes en cachette : "Tu peux laver et sécher les maillots pour demain ?", "Tout le monde pense aux baskets." Et oui, surprise, dimanche, quand les joueurs rentreront sur le terrain de l'URB avec les joueurs !

Laurence

BCLM - Pace 4 - 7 Novembre 2015

De retour de vacances, l'équipe est au complet pour son match contre Pacé, dernier du championnat.
Bryan est tout heureux de retrouver ses coéquipiers.
La rencontre ne devrait pas poser de souci aux blancs et ceci se vérifie rapidement : la domination des Macériens ne laisse aucun doute.
Suite à la première faute de Maël, les bleus réussissent cependant avec brio leurs deux lancers francs.
Le premier quart temps se termine sur le score de 16 à 4 pour le BCLM.
En attendant la mi-temps, les parents papotent : trop peu d'enjeu pour se déchainer sur les bancs ! Ils encouragent cependant Swan qui, omniprésent au rebond, n'a pas le succès mérité lorsqu'il arme ses shoots.
Maël cumule inutilement les fautes et l'arbitre, Alan, lui siffle déjà sa quatrième. Ses parents le préviennent que s'il atteint les cinq, ce sera lui qui fera son gâteau !
A la mi-temps, le score s'est creusé et est de 42 à 8.
La suite de la rencontre est tout autant à l'avantage du BCLM. Ewen, David, Yann, Ylan, Paul, Swan, Maël, Bryan et Côme se font plaisir. Ils s'amusent encore un peu trop individuellement, ce qui leur fera encaisser quelques points en contre-attaque et surtout les empêchera d'atteindre leur objectif de 100 points.
Score final : 98 à 20 !
Bravo les garçons mais le public s'accorde à dire qu'un match plus serré, c'est plus passionnant !
Rendez-vous samedi contre Rennes PA.

Laurence

Saint-gregoire - BCLM - 17 octobre 2015

Rendez-vous à 11h30 pour le match en direction de Saint-Grégoire.
Arrivés sur place, les garçons s'échauffent en bout de terrain sous les lumières jaunes de la vieille salle Cosec : ambiance vintage.
Certains grignotent leur sandwich, d'autres digèrent leurs pâtes en attendant le coup de sifflet de l'entre-deux.
La rencontre commence poussivement : les garçons seraient-ils déjà en vacances ? A la fin du premier quart-temps, même si les adversaires laissent des opportunités aux Macériens, ceux-ci ne saisissent pas leur chance. Les passes sont imprécises, les shoots approximatifs et on compte trop d'initiatives en solitaire qui échouent.
A la fin du premier quart temps, le BCLM n'a qu'un petit avantage.
De nouveaux parents arrivent dans le public : Saint-Grégoire est tout près de chez nous !
A la mi-temps, l'écart s'est enfin creusé : 4 à 24 pour le score.
Après un long arrêt de jeu, environ 15 minutes, les Macériens retournent sur le terrain avec de l'envie.
Tous les joueurs de l'équipe trouvent tour à tour le chemin du panier : le jeu est plus rapide et les contre-attaques font mouche. Paul résiste aux bousculades adverses et offre de belles passes ajustées. Ylane, Yann se démarquent et reçoivent le ballon en bonne position pour marquer.
Sur les conseils de son coach Yann, Ylane s'éloigne de la raquette : ainsi le grand joueur de Saint-Grégoire le colle aux baskets et n'est pas présent sous le panier pour les rebonds.
Les passes sont ajustées et Swan reçoit la balle dans une position idéale de tir. Des amis grégoriens présents dans le public joignent leurs applaudissements aux nôtres.
A la dernière pause, le score est de 10 à 43.
Le dernier quart temps verra les assauts macériens se multiplier : David, Ewen, de par leur taille, ne laissent aucune chance aux adversaires au rebond. Côme tente, cette fois avec succès, des shoots de loin.
40 secondes avant la fin de la rencontre, Maël se permet également un shoot au delà de la ligne des trois points, qui rentre filtré.
Encore une victoire sans trop d'opposition pour ce match qui se conclut sur le score de 12 à 70.
Des vacances d'automne qui commencent bien pour le BCLM !
Prochaine rencontre : le 7 novembre à domicile contre Pacé.

Laurence

BCLM - StAde Rennais 2 - 10 octobre 2015

Alors que la journaliste habituelle est partie battre le pavé dans la capitale, nos U13 ont rendez-vous salle Orion à l'heure du repas pour la troisième rencontre contre le Stade Rennais. Néanmoins c'est bien au basket que les garçons vont jouer la rencontre sans Bryan blessé.
Après une séance photo (il faut bien alimenter le site du BCLM !), c'est le début du match.
Très rapidement Maël enchaine les 3 premiers paniers. Dans les tribunes les parents s'interrogent sur son repas du midi (un secret de famille à base de steak haché-pâtes). Les "rouge et noir" sortent très difficilement de leur camp sous la pression des garçons et les contre-attaques
de Yann se succèdent, à la fin du quart-temps 19-0.
Le second quart temps débute sur les mêmes bases, David, Swan et Ewen règnent sur le rebond en défense et lancent Ilan
et Paul pour des doubles pas victorieux. A la mi-temps le score est sans appel 51-0.

A la pause,  le coach Yann donne un objectif à ses garçons : 100 points à la fin du match. 

Lors du troisième quart-temps l'équipe joue toujours en passes rapides et maintient la pression sur de courageux rennais qui tentent sans réussite. Les tentatives à 3 points de Côme trouvent la cible par 2 fois et le score s'amplifie.
Voici les 8 dernières minutes de la rencontre,  Yann malgré l'ampleur du score encourage ses joueurs à maintenir une pression de tous les instants.  Le score est de 99-0, il reste 2 minutes 47 de match quand les rennais sont récompensés de leurs efforts et marquent enfin sous les applaudissements des supporters des 2 camps. Paul dans une dernière contre-attaque shoote au buzzer pour conclure le match 107-6.
Bravo aux garçons qui ont joué sérieusement et collectivement et rendez-vous à Saint-Grégoire
la semaine prochaine pour espèrons-le un match un peu plus accroché. 

David (exceptionnellement)

Vern-Sur-Seiche - BCLM - 3 octobre 2015

Direction Vern sur Seiche pour ce deuxième match de la saison. La rencontre s'annonce difficile : Vern a écrasé Pacé la semaine dernière.
Pourtant l'entame du match est à l'avantage des Macériens 10 à 8.
Cela ne va pas durer. Dès qu'ils ne mènent plus au score, les joueurs, en perte de confiance, se désorganisent. Ewen oublie de passer sa balle, Maël court au ralenti, Swan ne sait plus quel joueur il doit surveiller, Ylan n'assure plus ses passes, David rate ses shoots, Côme ne regarde plus le ballon en allant de l'avant, Yann n'a plus la réussite de la semaine passée... Leur coach, Yann, prend des temps morts pour leur rappeler que c'est ensemble qu'ils peuvent gagner.
A la mi-temps, l'écart s'est creusé ! Les Macériens perdent 14 à 30.
La maman d'Ewen détend sa fille avec de petits massages mais les mamans qui en réclament, elles aussi, n'y ont pas le droit, même quand elles font valoir leur grand âge...
Le match reprend dans la salle bruyante où se joue un match de filles à côté.
Dans le public : les hommes sont d'un côté, debout au milieu de la salle, ils supervisent. Les femmes, elles, sont derrière les joueurs et ne braillent même pas assez fort pour couvrir la voix du coach adverse qui hurle sur ses joueurs à chaque action.
A la fin du troisième quart temps, l'écart s'est maintenu à 16 points mais la solution n'est toujours pas trouvée pour remonter au score.
Une nouvelle règle d'arbitrage vient de sortir : "Même en cas de 5 fautes d'équipe, si la faute est défensive dans le camp des blancs, ceux-ci n'ont pas le droit de shooter." Yann, le coach, s'en étonne auprès de l'arbitre...
Enfin, cela ne changera pas le cours du match. Les joueurs de Vern sont bien trop adroits et les Macériens trop brouillons. Le jeu collectif n'est plus en place, les shoots sont tirés de trop loin et les garçons oublient tous d'aller au rebond. Lorsque Maël tire au delà de la ligne des trois points, sa maman, sur le banc, s'apprête à le réprimander mais c'est un beau panier filtré qui récompense son audace.
La rencontre se termine sur le score de 72 à 48 pour Vern.
Nous garderons en tête qu'avec un jeu plus collectif, le match retour est prenable.
A samedi pour une nouvelle rencontre à domicile.

Laurence

BCLM-Rennes Pôle Association 2 - 26 septembre 2015

Samedi, 13h45, l'heure de la reprise du championnat a sonné.
Les garçons, avec une équipe quelque peu remaniée, vont jouer leur premier match de la saison ensemble sous la houlette de leur nouveau coach Yann.
Benoît, l'entraineur, est venu soutenir ses équipes à la salle. Les U13 M2 sont sur le terrain B.
Les 9 joueurs U13M1 sont présents au rendez-vous. Maël et Ewen sont déjà bien échauffés puisqu'ils ont arbitré le match des filles.
Dès le début de la rencontre, les Macériens dominent la situation.
Le jeu est rapide, les passes sont nombreuses et les paniers s'enchainent.
David, Ewen et Côme sont bien présents au rebond.
A la mi-temps, le score est de 38 à 12.
La deuxième mi-temps recommence avec la même dynamique.
Tous les joueurs, tour à tour, marquent leur panier. Yann détient le record de 18 points pendant le match.
Lorsque les adversaires laissent l'occasion à Paul ou à Maël de poser la main sur le ballon, les deux "berniques" ne lâchent plus...
Benoît leur lance un défi en défense : "L'autre équipe ne doit pas marquer plus de 25 points." Yann en rajoute un en attaque : "marquer au moins 70 points".
Dans l'élan de l'action, Ewen lance le ballon un peu fort à Paul qui le reçoit en pleine figure. Dans le public, la sœur de Swan, qui fait de la danse comme loisir, juge le basket un peu "brutus".
La domination macérienne est si nette que les garçons prennent de l'assurance : Swan, Maël marquent leurs paniers, fini les ballons qui rebondissent sur l'anneau. D'autres font même preuve de gestes audacieux : paniers à trois points d'Ewen mais quand David abuse un peu de ces shoots de loin, Yann est là pour les ramener à de la mesure.
Le buzzer final sonne la fin du match sur le score de 70 à 25.
L'équipe a atteint les deux objectifs des entraineurs.
Beaucoup de joie à la fin de la rencontre !
Le public aussi est heureux d'avoir assisté à un beau match animé où l'équipe a exprimé du jeu collectif.
On se donne rendez-vous pour samedi prochain : on a déjà hâte de voir l'équipe sur le terrain de Vern.

Laurence